Un chapitre spécial dans son histoire, sortant pourtant de l'ordinaire, a été écrit par le Keren Hayessod pendant la guerre des Six-Jours. Cette période a vu la création d'une Campagne d'urgence aux dimensions sans précédent. L'épopée de cette campagne n'a pas encore été écrite mais le souvenir de ces jours, auxquels j'ai eu le privilège de participer, subsistera longtemps. L'écriture de cette histoire conviendrait mieux  à des poètes qu'à des historiens...
Pin'has Sapir, légendaire ministre des Finances d'Israël (1968)
 
 


La forte récession économique qui marqua la première moitié de cette décennie créa de nombreux besoins en matière de services sociaux et le Keren Hayessod participa aux efforts pour y répondre. De plus, l'organisation mit sur pied une campagne d'urgence pour financer l'aliya des Juifs marocains et poursuivit la création de nouvelles localités en Israël. Après la guerre des Six-Jours, en 1967, un nouvel appel d'urgence fut lancé, qui permit la collecte de 150 millions de dollars. Parmi les initiatives les plus originales de l'organisation, il faut rappeler une tournée de l'orchestre des jeunes de la Gadna qui se produisit avec le fantaisiste américain Danny Kaye devant des publics enthousiastes, principalement en Europe et en Amérique du Sud. C'est à la même époque que la situation des Juifs soviétiques émergea comme priorité du peuple juif.