Au cours de cette décennie, qui s'ouvrit avec la première guerre du Liban et se termina avec la première Intifada, le Keren Hayessod donna la priorité à des projets de services sociaux liés au projet Renouveau et à l'intégration des immigrants. 

 



Au cours de cette décennie, qui s'ouvrit avec la première guerre du Liban et se termina avec la première Intifada, le Keren Hayessod donna la priorité à des projets de services sociaux liés au projet Renouveau et à l'intégration des immigrants. Personne n'imaginait à cette époque que la fin de la décennie verrait l'effondrement du bloc soviétique. La profonde crise économique qui frappa Israël en 1983 et 1984 créa de grandes difficultés et devint la principale priorité du Keren Hayessod, aux côtés de l'Opération Salomon au cours de laquelle 5000 immigrants furent acheminés en 1984 d'Ethiopie en Israël dans un spectaculaire pont aérien. Les besoins particuliers de ces immigrants devinrent immédiatement le principal problème pris en charge par le Keren Hayessod.