Chaim Kaufman z"l
05/04/2013
Anvers, Belgique
Un ami généreux, un grand leader
1926-2013

​​​​​
 
C'est avec une grande tristesse que nous avons appris à la veille de Pessah le décès de notre grand ami Chaim Kaufman, lauréat du  prix Yakir Keren Hayessod  l'année où ce prix a été créé en l'honneur du 50e anniversaire d'Israël (1998).
haim kaufman.jpg
Chaim Kaufman est né en Bucovine ( Roumanie), en 1926.  Il est arrivé en Belgique en 1948 et est devenu un important négociant en diamants. Avec son épouse Renée toujours à ses côtés, il était un sioniste à plein temps, un leader de longue date et un bénévole  actif de premier plan au Keren Hayessod  Anvers. Il avait l'habitude  de solliciter des dizaines de donateurs chaque année, depuis plus de 40 ans, et bien sûr, a donné un exemple personnel éclatant en étant lui-même un grand donateur. Il a maintenu des liens étroits avec Israël, où il s'est rendu souvent pour visiter ses trois enfants, qui  vivent ici avec leur famille.
En tant que Juif religieux et pratiquant, Chaim Kaufman z"l a  toujours considéré l'aide  aux autres comme un précepte de première importance. Il a appliqué ce principe majeur  dans toutes ses activités de  leader communautaire et de grand sioniste.
A  titre d'exemple de ses activités ininterrompues sur les questions juives et sionistes, on peut citer le fait que sa générosité a rendu possible  en novembre 2007 la visite du poète russe mondialement connu Yevgeny Yevtushenko en Israël. Une cérémonie spéciale s'était alors tenue à Yad Vashem en presence de Yevtushenko, au cours de laquelle celui-ci  a donné une lecture inoubliable,  en russe, de son poème "Babi Yar". Grâce  à Chaïm Kaufman z"l, le Keren Hayessod a été un partenaire central dans cet événement historique.
Chaïm_Kaufman.jpg
De g. a d.: Jacques Spijer, Président du KH Anvers; Johanna Arbib-Perugia, Présidente du Conseil d'administration mondial; Mr. Chaim Kaufman et l'invité d'honneur Mr. José Maria Aznar, ancien Premier Ministre d'Espagne

Chaim Kaufman z"l a toujours fui  les feux des projecteurs, mais le Keren Hayessod a été catégorique dans son intention de lui décerner  le Prix Yakir en 1998, et le premier diplôme de "Fondateur Herzl"  en 2011 (voir photo).  
Que la mémoire de ce grand leader et ami soit bénie et soit un exemple à suivre pour tous.

Un communiqué de Jacques Spijer, Président du Keren Hayessod d' Anvers 

Chers amis d'Israël,
Nous tous, au Keren Hayessod d' Anvers, sommes en deuil après le décès de Chaïm Kaufman z ¨l, l'un des piliers de notre communauté et  grand soutien du Keren Hayessod Anvers.
J'ai rencontré Chaim pour la première fois, quand il a eu à juger mes capacités à prendre la présidence du KH Anvers.
Du moment où nous avons commencé notre rencontre, il m'a complètement conquis par sa gentillesse, sans jamais perdre de vue son objectif.  
Il m'a littéralement "mis sur le grill"  en me posant des questions difficiles quant à la façon dont je comptais mener la Campagne du KH.
Cette manière de faire, à la fois aimable et énergique, est typique de l'homme que Chaïm Kaufman a été.
Chaque fois que j'ai eu  besoin des conseils d'un homme d'expérience, sur tous types de questions , c'est vers Chaïm que je me suis tourné.
Son conseil a toujours été absolument parfait.
Je regretterai ses conseils, sa gentillesse, son humour et les histoires merveilleuses qu'il savait raconter.

Israël a perdu un grand et véritable ami.

Jacques Spijer
Président du Keren Hayessod d'Anvers