Un foyer pour les nouveaux immigrants en Israël

Le premier foyer de Guershon en Israël et son chemin vers la réussite

Gershon Barihun

Guershon Barihun ne savait ni lire ni écrire jusqu'à l'âge de 10 ans. Il vivait dans un village reculé, à Daguma, dans la région de Gondar en Ethiopie, et aidait son père dans les travaux des champs. Sa famille était restée dans cette région isolée parce que l'observance du judaïsme y était plus facile. 


Comme la plupart des familles juives éthiopiennes, les Barihun rêvaient de retourner dans leur patrie ancestrale. "Mes parents parlaient depuis longtemps d'aliya. Mes grands-parents sont venus en 1984 dans cadre de l'opération Moïse, et en 1991, nous avons finalement pu les rejoindre."

Guershon, ses parents et ses six frères-et-sœurs ont quitté Daguma pour Addis-Abeba afin d'accélérer le processus d'immigration. Après une période d'attente, l'Agence juive a acheminé la famille en Israël. "Nous avons personnellement vécu ce qui est écrit dans la Bible : 'Je vous ai portés sur l'aile des aigles, je vous ai rapprochés de moi' (Ex. XIX, 4) ", déclare Guershon avec émotion. La famille s'est d'abord installée au centre d'intégration de l'Agence juive à Ashkelon. Les débuts ont été très difficiles, surtout pour les parents de Guershon, à cause de la langue et des barrières culturelles. "Nous avons reçu une aide considérable du personnel et des soldats enseignants au centre d'intégration. Cela a vraiment fait la différence."

Après avoir fini l'année de sixième, Guershon a été envoyé dans le village de jeunes Ben Yakir de l'Agence juive. Grâce à programme d'étude unique en son genre, Guershon a rattrapé son retard scolaire sur les enfants de son âge et a été admis à la yechiva très recherchée de Kfar Haroeh pour les années de lycée. Guershon était l'un des cinq seuls élèves originaires d'Ethiopie parmi 180 lycéens. Guershon a ensuite suivi les cours du Collège de technologie de Jérusalem – un établissement qui combine l'étude de la Tora avec une formation technologique. Parallèlement, Guershon a rejoint le Programme de formation des professeurs éthiopiens à l'Université hébraïque, un programme qui enseigne le patrimoine éthiopien aux jeunes et développe un noyau de jeunes Ethiopiens destinés à servir de modèles de rôle.

"Je veux rendre l'aide dévouée que j'ai reçue des soldats", déclare Guershon, qui souhaite servir à l'armée comme enseignant et rêve de parvenir au Tikoun Olam – une société amendée.

* Les centres d'intégration sont des complexes de logements temporaires meublés situés dans tout Israël et où les nouveaux immigrants bénéficient d'un cadre favorable adapté à leurs besoins spécifiques. Ces centres offrent une vaste gamme de services destinés à faciliter l'intégration des nouveaux-venus et les dotent des outils nécessaires pour devenir indépendants.

 

Lire la suite