Logements protégés pour les personnes âgées défavorisés d'Israël et les immigrants
Paulina

Paulina Ganasov a toujours rêvé de devenir actrice. Malheureusement, dès son plus jeune âge, elle a dû faire face à de nombreuses difficultés : les horreurs inimaginables du siège de Leningrad, qui a duré 900 jours et pendant lequel elle a failli mourir ; sa fuite vers le Caucase occupé par les nazis et la vie sous le régime d'oppression soviétique. Paulina a reconstruit sa vie. Elle s'est mariée, est devenue professeur de littérature et a immigré en Israël en 1992. Elle a perdu son mari voilà cinq ans. Comme beaucoup d'immigrants âgés de l'ex-Union soviétique, Paulina était proche du seuil de pauvreté et n'avait jamais eu les moyens de s'acheter un appartement. A 82 ans, Paulina ne savait pas où aller ni ce qu'elle allait devenir.

Le complexe de logement protégé d'Amigour à Holon a tiré Paulina de ce mauvais pas et lui a offert la sécurité et le confort au sein d'une communauté chaleureuse et unie. Sa journée est remplie de conférences, de cours d'hébreu et d'art dramatique. Elle accueille régulièrement ses amis dans son appartement vieillot. "Je ne suis pas seule mais je fais partie d'une grande famille ici", déclare Paulina. "Amigour a fait la différence entre une existence de souci et de solitude et une vie dans la chaleur et la dignité." Dans le cadre des nombreuses activités qui remplissent sa journée, Paulina joue l'un des premiers rôles dans une pièce qui a été écrite et produite par des résidents d'Amigour.